Steven Wilson au Club Soda – 25 avril 2013

The Raven That Refused To SingSuite a son spectacle très réussi au Corona en 2011, la commande semblait titanesque. Pourtant, même si le visuel était disons, moins impressionnant et un peu relégué au second plan, ce nouveau spectacle était impeccable. Il faut dire que son plus récent album «The Raven That Refused To Sing» est un peu la confirmation de la mise en veilleuse de Porcupine Tree, au grand dam de certains.

Comme une vision qui devient de plus en plus raffinée, ces nouvelles chansons semblent être la conclusion d’un cheminement et le style d’ensemble des trois derniers albums apparaît tout à coup homogène, fusion hybride entre le pop, le rock, le métal, le progressif, l’alternatif, et le jazz.

Douces mélodies, riffs tranchants, orchestrations grandioses, envolées avant-garde débridés, tout y est avec comme toujours des musiciens, des arrangements et une production irréprochables.

N’en déplaise à ceux qui préfèrent catégoriser les artistes dans des enveloppes souvent réductrices, il semble clair pour moi que Steven Wilson ne cesse de repousser les limites de son expérimentation musicale et artistique. On a l’impression qu’il pourrais choisir de faire n’importe quel genre de musique mais que ceci est son choix du moment, et que dans le fond, il est tout à fait indifférent à ceux qui associent ses influences à un genre démodé.

De toute façon, il semble que le Club Soda était quand même bondé de fans «démodés» de tous âges qui en ont eu amplement pour leur argent. Ils en ont même redemandé au moins deux fois. Humm… ils doivent savoir quelque chose.

Musiciens: 

Marco Minnemann (batterie)
Nick Beggs (basse/chapman stick/voix)
Adam Holzman (claviers)
Theo Travis (flute/saxophone)
Guthrie Govan (guitare)
Steven Wilson (guitare/claviers/voix)

Liens:

Le site officiel de Steven Wilson
Un compte rendu de MusikUniverse.net
Setlist

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.