Une tournure dramatique des événements

A n’en pas douter, le départ surprise du batteur et membre fondateur de Dream Theater Mike Portnoy fut acceuilli avec surprise et stupéfaction par les fans du groupe. A peine la poussière retombée et suite à une recherche amplement médiatisée pour un nouveau batteur, le groupe retourne rapidement en studio pour enregistrer le très bien nommé «A Dramatic Turn of Events» et se lance immédiatement dans une tournée nord-américaine.

Ce dernier album de DT semble être un retour aux sources. Il ressemble beaucoup plus à leur période Images and Words et s’éloigne du métal noir un peu plat et lugubre de leur effort précédent. Est-ce dire que ce côté du groupe était plus l’influence de Mike Portnoy? Peut-être, mais il est sûr que son absence se fait sentir tant au niveau muscial qu’au niveau de la production qui, bien qu’excellente, semble manquer un petit je ne sais quoi…

L’album me semble très bien équilibré et contient toutes les marques de commerce musicales du groupe exprimées avec la virtuosité qu’on leur connait. Par contre on sent le piano beaucoup plus présent et le groupe se permet même d’ajouter quelques touches différentes avec des échantillonnage  et des orchestrations variés.  Chaque titre contient ses forces et ses faiblesses mais «Breaking All Illusions» est sans contredit le chef d’oeuvre de l’album.

Un retour aux sources? Une renaissance? Le temps nous le diras. Est-ce que Mike Magini aura éventuellement une plus grande influence sur le son du groupe? Pour l’instant je trouve qu’il passe un peu inaperçu. Par contre il est certain que le résultat est pour moi bien meilleur  que le précédent.