Blackfield – Welcome to my DNA

Publié le 15 juin 2011

Je pense que Steven Wilson doit avoir au moins un dizaine de clones. Comment fait-il pour réaliser autant de projets en plus de son rôle de leader de Porcupine Tree? Assurément un des auteurs, compositeurs, producteurs les plus prolifiques que je connaisse. Avec l’album «Welcome To My DNA», Steven Wilson renoue avec Blackfield pour une troisième brillante  collaboration avec l’artiste israélien Aviv Geffen. Encore une fois, Blackfield nous présente une pop alternative aux mélodies accrocheuses dont la plupart des chansons ont étés écrites par Geffen mais qui vont tellement bien à la voix de Wilson qu’on dirait presque qu’elles ont étés écrites par lui, pour lui. C’est sans doute dû au son indubitable de la production et des arrangements de Steve Wilson. À la fois noir, mélancolique, arrogant, engagé (Oxygen) et frustré (Go To Hell), mais toujours incroyablement mélodique. Attention nous avons ici de la pop différente, une coche au dessus de la norme populiste qui gagne à être écoutée plusieurs fois pour en apprécier la profondeur et la qualité.

Les commentaires sont fermés sur cet article.

Derniers articles

Nuage de tags

Anathema Automobile Aviv Geffen Blackfield Championnat de Montréal Champions Tour Claude Rajotte Cochemea Gastelum Daniel Clowes Dream Theater Frank Zappa Golf Harry Potter Jimi Hendrix Le National Le Toqué Marillion Mike Portnoy Métropolis Neil Gaiman Neil Morse Normand Laprise Parachute Pete Trewavas PGA Photo Pomerol Porcupine Tree Roine Stolt Saint-Émilion SAQ Spock's Beard Steve Buscemi Steve Hogarth Steven Wilson Terrebonne The Budos Band The Dap-Kings The Flower Kings The Whirlwind Théatre Corona Théâtre Olympia Valectra Vosne-romanée Île-des-Moulins

Meta

Propulsé par WordPress.
Thème SubtleFlux traduit par WordPress tuto.

Copyright © Philippe Pariseau.